Les évolutions du recrutement et de la transition de carrière en 20 ans – le point de vue d’une DRH

Les évolutions du recrutement et de la transition de carrière en 20 ans – le point de vue d’une DRH

Catherine Duvanel est Directrice des Ressources Humaines au sein de G&F Châtelain, Succursale de Chanel SARL. Sa relation avec Whyness est une histoire de confiance et de lien très proche. À l’occasion des 20 ans de carrière de Yann Benoit dans le recrutement, elle partage avec nous son parcours et ses conseils.

Pouvez-vous nous parler de votre rôle dans le recrutement de vos équipes ?

Mes équipes recrutent pour moi aujourd’hui. Cette étape est une fonction clé de notre activité qui conditionne la qualité de notre entreprise. Notre culture d’entreprise est basée sur des valeurs fortes et nous souhaitons que nos collaborateurs y participent pleinement.

Quel est votre lien avec Whyness ?

Il s’agit d’un partenariat très complémentaire. Je fais appel à Whyness en cas de charge importante de recrutement; je peux compter sur eux à tout moment. Cela fait 4 ans que nous collaborons avec G&F Chatelain, et cela faisait déjà 10 ans dans mon entreprise précédente! Nous avons une compréhension mutuelle des besoins clés, ils font partie de l’équipe.

Quelles évolutions dans le recrutement et la transition de carrière avez-vous constatées lors de ces 20 ans ?

Le digital bien sûr. J’ai connu le tri de dossiers papier, les fiches de postes, les annonces pour tel ou tel public, tel jour de la semaine. Aujourd’hui, avec le numérique, les processus sont beaucoup plus dynamiques. Ici, tout le recrutement est numérisé de A à Z depuis 4 ans. Dans le même temps, il est important de conserver un lien réel, comme les conversations autour d’un café.

Le métier a énormément changé et le contact avec le candidat a évolué. Il faut apprendre à se vendre et c’est devenu un automatisme. Il faut aussi souligner la plus forte accessibilité des recruteurs aux candidats, notamment dans la transition de carrière ou à des moments charnières d’une manière générale. En cela, une aide comme celle de Whyness est très importante. Ils ont des solutions, un réseau. Ils permettent à ces personnes de retrouver un emploi et de parvenir au succès plus vite.

Quelles sont selon vous les attentes des candidats aujourd’hui ?   

Je dirais qu’elles sont assez claires, notamment concernant le télétravail. C’est la question n° 1 qui revient en permanence, sans oublier les places de parking ! (Rires). En dehors des aspects pratiques, les jeunes sont avant tout très concernés par la responsabilité sociétale, le respect de l’environnement. Ils sont en recherche de valeurs fortes et d’un équilibre vie privée/vie professionnelle.

Construire un lien avec la nouvelle génération

Selon Catherine Duvanel : « Les jeunes générations deviendront de plus en plus exigeantes quant aux innovations dans le management. Ils souhaitent travailler dans un environnement bienveillant, avec du feedback constructif : soit façonner le futur ensemble, travailler main dans la main. Cela suppose aussi de faire le lien entre les générations. » 

Quels conseils donneriez-vous aux entreprises et aux candidats pour 2022 ?   

Un seul conseil valable pour aujourd’hui et pour après : être vrai, être soi, des deux côtés du recrutement. Il faut toujours être embauché pour les bonnes raisons, ce qui suppose d’être authentique. Demain, les candidats seront en quête d’une vraie relation à l’autre. Tous les managers devront avoir cette attitude vraie et responsable pour attirer de nouveaux talents.

Un dernier mot pour Whyness ?

Je les adore ! Nous travaillons au sein d’un partenariat exceptionnel, basé sur une relation durable de confiance. Continuons comme ça ! Je leur souhaite le même bonheur pour les 20 prochaines années.

À l’occasion des 20 ans de métier de Yann Benoit, directeur de Whyness, nous vous proposons une série d’interviews sur les évolutions du recrutement et de la transition professionnelle. La suite à très bientôt!